Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

Le sport, la clé du bonheur ?

Hello tout le monde,

Je reviens en grande forme aujourd’hui, avec un tout nouvel article pour parler de sport et de bonheur.

On nous dit souvent que faire du sport est bon pour la santé, mais aussi pour le moral. Si pour la santé, je l’avais déjà approximativement remarqué (meilleure forme physique, raffermissement de la silhouette, meilleure énergie tout au long de la journée), question moral, je n’avais jamais fait le « test ». Et pour cause, je n’avais jusque-là (en tout cas, sur les deux années sur lesquelles j’ai repris le sport) eu de soucis, moralement.

Mais depuis plusieurs mois, mon moral n’était pas trop au rendez-vous.

Rappel des faits

N’ayant pas trouvé un accord convenable avec mon ancienne entreprise et donc ayant dû quitter mon boulot, puis ayant décidé de reprendre mes études par la suite et donc de profiter de cette trêve au chômage pour réviser (mais aussi un peu profiter, n’ayons pas peur de le dire), cela fait plusieurs mois que je suis chez moi H-24 !

Je vois très peu de personnes, je n’ai plus énormément de vie sociale et surtout, pas vraiment de « but » dans ma journée. Et ça a commençait à peser un peu sur le moral : plus envie de se lever, envie de rien faire et surtout, arrêt total du sport. S’en est donc suivi grosse fatigue quotidienne, grosse prise de poids et moral dans les chaussettes ! C’est là que vous rentrez dans un cercle vicieux dont il est parfois difficile de sortir…

Les joies du chômage (même si je l’ai un peu choisi).

La reprise du sport

Récemment, je me suis sorti les doigts du hein, comme on dit, et j’ai recommencé à mettre mon réveil le matin pour retourner courir (obligé d’y aller le matin, il fait beaucoup trop chaud pour y aller entre midi et deux ou le soir). Et depuis, tout va mieux.

Oui oui

Je me réveille et me lève tous les matins (presque naturellement avant le réveil), je pars courir ou fais du sport avec des vidéos Youtube lorsqu’il fait vraiment trop chaud, et j’enchaîne directement derrière avec une journée complète de révision (de 9h à 18h voir 19h quand je suis bien bien en forme).

Et sur les 6 derniers mois, c’est la première fois que je passe une telle semaine, et mon moral suit le mouvement.

Sport et bonheur

Et si le sport rendait alors vraiment « heureux » ?

Attention, tout est relatif. Faire du sport ne va pas guérir tous les maux de la planète et changer votre vie, mais serait-il effectivement une aide, un apport supplémentaire à notre bien-être mental ?

Je pense sincèrement que oui.

J’en suis à ma deuxième semaine de reprise et je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps, mais aussi et surtout, dans ma tête.

Courir me permet de me vider totalement l’esprit, de ne penser à rien ou alors au contraire de réfléchir à un tas de choses mais dans des conditions meilleures. Il me permet de sortir, de croiser des gens, de me balader dans la ville ou au bord de l’Isère, suivant les différents itinéraires que je fais chaque jour.

Cela me permet également de mieux me réveiller. Avoir moins la tête dans le guidon, être plus en forme et donc de mieux appréhender la journée.

Mes conseils pour reprendre ou faire du sport

Si vous aussi vous voulez vous y remettre ou tout simplement, commencer à vous y mettre, voici quelques conseils :

  • sur les premiers jours, forcez-vous ! Car oui, cela ne va pas être évident le premier jour et on a vite tendance à se dire « non mais demain ». Et c’est le pire, car vous n’irez JAMAIS. Le réveil sonne ? On se lève immédiatement. On ne réfléchit pas et on fonce !
  • Se fixer des objectifs par semaine. Cela ne sert à rien de forcer et d’aller trop vite. Vous allez vous décourager, vous fatiguer et la deuxième semaine vous n’aurez plus envie d’y retourner. Alors fixez-vous des objectifs à la semaine : courir/faire du sport 2 fois dans la semaine par exemple puis la semaine d’après passer à 3. Ou alors, courir 30 minutes 3 fois par semaine, puis passer à 45 minutes la semaine d’après.
  • Récompensez-vous. Cela peut paraître idiot mais la récompense fonctionne bien. Personnellement, j’adore manger et surtout j’adore les bonbons. J’ai donc acheté des petits paquets de bonbons et chaque jour où je vais courir je me récompense avec un paquet de bonbons en fin de repas. Je ne culpabilise donc pas et je me récompense.
  • Si vous ne vous sentez pas de le faire seul, trouvez un binôme. Cela dépend des personnes. Je suis de celle qui préfère courir seule car c’est MON moment de solitude à moi, mon moment vidage de tête. Mais vous préférez peut-être faire cela à deux ou plus. Trouvez-vous donc un partenaire de sport avec qui vous pourrez vous motiver !

 

Quelle que soit votre motivation à faire du sport (perdre du poids, être en forme, sortir…), gardez à l’esprit que cela vous fera du bien quoi qu’il arrive ! Le sport, c’est bon pour le moral, alors ne nous en privons pas 😉

signature

Share this article

3 Comments
  • Iris
    juillet 30, 2018

    Merci pour ces conseils Amélie! Perso, je vais à la salle de sport 1 à 2 fois par semaine mais j’aimerais y aller + souvent : 3 fois serait l’idéal. Mais j’ai un peu la flemme après le travail. Aurais-tu un conseil pour me motiver?

    • Amélie
      juillet 31, 2018

      C’est déjà super 1 à 2 fois par semaine !
      La flemme est souvent l’ennemi numéro 1 du sport Ahah !

      Ce que je fais personnellement quand j’ai l’envie d’y aller mais la flemme, je me parle à moi-même ^^ça paraît bête mais ça m’aide énormément. Je me parle dans ma tête et m’auto encourage « Allez Amélie, tu as la flemme là maintenant mais une fois que tu y seras tu seras contente et fière de toi ! C’est pas ce que tu veux être fière de toi ? Alors sors toi les doigts et vas-y » ! je me répète ça dans la tête tout en me préparant et je ne me rends même plus compte que je suis dehors prête à courir et ensuite ça vient tout seul !

      Après, si tu n’as vraiment vraiment pas l’envie + la flemme, il ne faut pas non plus trop se forcer au risque de se dégoûter du sport et avoir l’effet inverse.

      Le rythme que tu as est déjà superbe !

      • Iris
        août 2, 2018

        Merci pour tes conseils! Il faut en effet que je pense à la détente et au bien-être que la séance va me procurer 😉

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *