Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Mes Dernières Lectures #1

Hello tout le monde,

Aujourd’hui, je vous propose un tout nouvel article pour vous parler de mes dernières lectures. Je pense qu’il s’agira d’un article récurrent que je ferai toutes les fins de mois pour vous présenter tous les livres que j’aurai lu.

Si vous préférez de la vidéo à de la lecture, je vous invite à aller directement en fin de cet article et de découvrir mes lectures en vidéo 😉

Mémés dans les orties

L’histoire

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

Source : Le livre de Poche

Mon avis

Quelle belle leçon de vie et claque en pleine face. Ce livre est une vraie pépite. Le personnage de Ferdinand est tout d’abord agaçant avant de devenir attachant.

L’histoire m’a fait me remettre en question sur différents sujets. Notamment, des sujets qui touchent énormément de personnes au quotidien : l’isolement social, l’éloignement familiale, comment mieux comprendre et analyser le comportement de certaines personnes qui vivent dans la solitude.
J’ai également beaucoup apprécié sa façon d’écrire : simple, drôle, naturelle. Le bouquin se lit très rapidement, il n’est pas très épais mais il n’en fallait pas plus. Idéal pour lire cet été, en vacances, sur la plage ou en terrasse !

Un vrai régal.

La femme au carnet rouge

L’histoire

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S’il ne contient plus de papiers d’identité, il recèle encore une foule d’objets qui livrent autant d’indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum… Désireux de la retrouver, l’homme s’improvise détective. À mesure qu’il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies.

Source : Babelio

Mon avis

J’ai beaucoup aimé l’histoire ! D’habitude, je suis assez friande des grands suspens et grands rebondissements, ici, c’est un peu plus calme, mais tout aussi intense. Suivre l’histoire de ce fameux Laurent, dans sa quête de la femme au carnet rouge nous prend rapidement aux tripes. On veut rapidement savoir ce qu’il va se passer, si il va réussir à la retrouver et quelle sera la finalité.
Court et rapide à lire, je le conseille vivement, surtout à la plage 😉

Le seul bémol que je peux souligner : la mise en page. Les dialogues ne sont pas mis en avant par les guillemets ou les tirets, le texte se suit et n’est pas aéré ce qui est assez dommage. J’aime la clarté et j’ai eu un peu de mal à m’y faire au tout début.

Les filles des autres

L’histoire

À 13 ans, Julie Whitaker a été kidnappée dans sa chambre au beau milieu de la nuit, sous les yeux de sa petite soeur. Dévastée, la famille a réussi à rester soudée, oscillant entre espoir, colère et détresse. Or, un soir, huit ans plus tard, voilà qu’une jeune femme pâle et amaigrie se présente à la porte : c’est Julie.
Passé la surprise et l’émotion, tout le monde voudrait se réjouir et rattraper enfin le temps perdu. Mais Anna, la mère, est très vite assaillie de doutes. Aussi, lorsqu’un ex-inspecteur la contacte, elle se lance dans une tortueuse recherche de la vérité – n’osant s’avouer combien elle aimerait que cette jeune fille soit réellement la sienne…

Source : Babelio

Mon avis

Wahou. Je pense que cela démontre plutôt bien cette lecture.
Dès le début, j’ai été happé par ce roman. Moi qui suis une fan de tout ce qui est thriller, enquête et suspens, avec celui-ci, j’ai plutôt été servi. 👌🏻

Tout au long de la lecture, le doute s’installe. Nous finissons par s’attacher au personnage de la mère et à vouloir, coûte que coûte, comme elle, comprendre et surtout, connaître la vérité. Le pourquoi du comment, etc… Comme elle, nous nous mettons à douter, puis finalement à se dire « non, arrête tes conneries » puis, nous voilà plongé dans le doute une nouvelle fois.

Tout est très bien construit, les retours en arrière sont très bien amenés pour petit à petit nous emmener vers la vérité et le fin mot de l’histoire de la disparition de cette fillette.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture et vous la recommande vivement si, comme moi, vous êtes fan inconditionnel de ce type de lecture.

Petits secrets, grands mensonges

L’histoire

À la fête de l’école, quelqu’un a trouvé la mort. Qui est responsable du drame ? Trois femmes à la croisée des chemins, des ex-maris et leurs nouvelles épouses, des familles recomposées (ou décomposées), qui cachent tous de redoutables petits mensonges, se retrouvent au cœur de l’affaire.
Après Le Secret du mari, best-seller international, Liane Moriarty nous plonge une nouvelle fois dans l’univers clos de ces quartiers résidentiels qui dissimulent derrière leurs jolies façades des secrets inavouables.

Source : Le livre de Poche

Mon avis

Je pense que vous commencez à connaître mon addiction aux livres qui parlent de meurtre, de secrets et qui mettent un suspens incroyable.
Alors, lorsque j’ai lu le résumé de ce roman de Liane Moriarty, je savais qu’il était fait pour moi. Contrairement à d’autres romans policier, celui-ci n’en est pas tellement un. Je m’explique.

Tout au long de l’histoire, nous suivons les histoires de chaque famille de cette petite ville. Nous y découvrons des secrets enfouis, petit à petit.
Cette lecture, je l’ai vécu comme une saison de Desperate Housewives. C’est EXACTEMENT la même chose. Trois femmes, amies, avec chacune leurs secrets. Nous suivons leur quotidien, leur vie familiale pour en arriver à cette fameuse soirée et ce fameux meurtre.
Et vous en apprenez encore plus et vous recevez un coup derrière la nuque, du genre « tu l’avais pas vu venir celle là ».
Cela faisait bien longtemps qu’un livre ne m’avait pas procurer autant de sensations, au point de me surprendre à m’exprimer à haute voix sur mon balcon en lisant 😂

À lire de toute urgence !

Et vous, quelles ont été vos dernières lectures ? Avez-vous lu celles dont je vous parle et qu’en avez-vous pensé ?

Moi Amélie blog

 

Mes dernières lectures en vidéo 😉

signature

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *