JAPAN ADVENTURES #2 : DE KYOTO À HIROSHIMA
Hello,

Deuxième volet de notre saga japonaise. Aujourd’hui, nous partons à la découverte de 4 villes.
Dans cet article, je vais revenir sur chacune d’elles une par une, afin de vous exposer ce que j’ai aimé ou moins aimé pour que vous puissiez vous faire une idée relativement claire de chaque étape.

Kyoto

C’est sans aucun doute la ville que j’ai vraiment le moins aimé de tout le voyage, voir même pas aimé du tout.
J’ai trouvé cet endroit d’une tristesse absolue… Le temps, qui était relativement maussade, n’a sûrement pas aidé. Kyoto, est de mon ressenti, une ville très froide, grise, presque sans vie.  C’est l’endroit où j’ai pris le moins de photo, car je ne me sentais vraiment pas à l’aise et n’avais pas forcément envie d’en garder un souvenir visuel.

Cependant, nous avons tout de même fait quelques visites qui étaient intéressantes.

Dans un premier temps, nous nous sommes rendu au Pavillon d’Or de Kyoto, plus communément appelé Kinkaku-ji. Sur le papier, ça fait rêver : un jardin avec un temple recouvert entièrement d’or.
Et là, nouvelle déception. Je m’attendais à quelque chose de plus flamboyant et impressionnant. Attention, je ne vous donne ici que mon ressenti sur l’instant présent. Lorsque nous sommes allé le voir, il faisait très gris et il pleuvait. L’envie n’y était donc pas et le temps n’aidait pas à apprécier le moment et l’endroit.
Cela reste un très joli endroit, mais je m’attendais à… mieux.

Parmi les visites intéressantes et qui valent le détour, la forêt des Torii. Une belle petite marche en ascension au milieu de milliers de Torii. Au sommet, une vue imprenable sur la ville de Kyoto. Cet endroit est assez agréable, calme et spirituel.

Notre visite de Kyoto s’est achevée sur la forêt de Bambous et la forêt des singes.
La forêt des Bambous est vraiment impressionnante. Les hauteurs de Bambous qui s’élèvent au-dessus de nous rendent l’endroit assez impressionnant. Nous avons également eu la chance, de croiser, des Geisha qui faisaient une séance photo au milieu des bambous. Un moment magique !

Quant à la forêt des singes, c’est une balade vraiment très émouvante et unique. Se retrouver au milieu des singes, dans leur habitat naturel, c’est exceptionnel à voir. J’aurai pu rester des heures et des heures à les regarder s’amuser, se chercher les poux ou encore se dorloter.

Pour résumer, outre les visites qui étaient dans la majorité sympa à faire, je n’ai pas vraiment apprécié la ville de Kyoto en elle-même.

Hiroshima

En tant que passionnée d’histoire et principalement des histoires de guerre, j’avais posé un gros veto sur la visite d’Hiroshima. J’avais vraiment envie de me rendre sur ce lieu mythique et historique.

À première vue, en arrivant, Hiroshima est une petite ville très sympa où l’on est loin de se douter que des années auparavant, elle fut dévastée par un bombardement atomique. Puis, en se rapprochant du lieu du bombardement, c’est là que l’émotion s’installe.  Le grand parc de la paix est surplombé par le Dôme De Genbaku qui a subi le souffle de l’explosion lors du bombardement en 1945. Il est donc resté en partie debout et reste l’un des symboles de cet affreux évènement. Lorsque l’on se rapproche de ce bâtiment, plusieurs émotions s’installent : d’abord impressionné, puis ensuite le « choc ». Oui, ça a bien eu lieu, cette horreur a bien existait et il est là pour nous le rappeler.

Le musée d’Hiroshima, qui retrace toute cette époque et nous raconte l’histoire du bombardement, est vraiment très intéressant et nous permet d’en apprendre plus sur ce tragique épisode.

En bref, Hiroshima est une très jolie ville qui reste cependant marquée par un lourd passé.

Le Mont-Fuji

Le Mont-Fuji était mon deuxième veto sur ce voyage. Cette impressionnante montagne, je voulais la voir (j’aurai aimé faire une randonnée, mais elle est fermée l’hiver et n’est ouverte au public que l’été).
J’avais tout de même une certaine appréhension avant de m’y rendre. Souvent, les choses qui paraissent immenses à la télévision ou en photo, ne le sont finalement pas tant que cela en vrai. J’avais donc vraiment peur d’être déçue et de ne voir qu’une simple montagne.
Et là… La claque…

Le Mont-Fuji est magnifique, impressionnant, complètement incroyable !  Je ne le lâchais plus des yeux. Il faisait un temps magnifique, nous avions donc une vue qui était juste irréelle. Nous avions la chance de loger dans Ryokan qui nous a prêté des vélos. Nous en avons donc profité pour faire le tour du lac de Yamanaka, surplombé par cet impressionnant Mont. Un superbe moment sportif et hyper agréable avec une vue juste… Wahou !

Le Mont-Fuji est vraiment un endroit que je vous conseille, que vous aimiez la montagne ou non. Il est vraiment unique et mérite d’être vu.

Miyajima

Ma partie favorite du voyage ! Sans hésitation.

Miyajima est une île située dans l’archipel d’Hiroshima et principalement célèbre pour son fameux torii dans l’eau, ainsi que son sanctuaire shinto flottant.
Cette île est un délice. Un havre de paix.

Une île très typique, avec un petit village vraiment très mignon (malgré la grosse présence des boutiques touristiques). Les biches en totale liberté qui se baladent dans les rues, c’était fabuleux, beau à voir et totalement fou. Le torii dans l’eau est de loin le plus impressionnant de tous les torii, tout comme le sanctuaire flottant qui était vraiment très beau.

J’aurai pu rester sur cette île des jours, des semaines, des mois, juste à me poser sur un banc, près des biches, avec un livre et ne plus bouger de la journée.

Vous l’aurez compris. J’ai en globalité beaucoup apprécié les différentes villes que nous avons visitées. À l’exception de Kyoto qui est vraiment un endroit qui ne m’a pas plu et pas mis à l’aise. Si je retourne au Japon un jour, il est sur, et certain, que je n’irai pas dans cette ville qui m’a beaucoup déçu. Bien sûr, cela reste mon avis, chacun doit se faire le sien 😉

On se retrouve dans le dernier article très rapidement afin de vous parler de la culture japonaise, de leur mode de vie, etc… Une partie très intéressante car j’ai beaucoup appris du Japon et des japonais.