Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Es-tu heureuse ?

Vous êtes vous déjà posé la question, un jour dans votre vie ?

Pour ma part, je me la suis posée il y a quelques semaines de cela.

En faisant un peu de rangement, je suis tombée sur mes carnets secrets que j’ai tenu pendant très longtemps, jusqu’à mes 22 ans. Si mes carnets du collège ne comportent que des petits potins de copines, de qui sort avec qui ou de quel prof je préfère le plus, celui de mes 20 à 22 ans est assez difficile à lire. Et le pire, c’est que j’avais totalement oublié, d’une part que j’écrivais encore à l’intérieur à cet âge là mais surtout ce que je ressentais à cette époque de ma vie.

Et clairement, je n’étais pas heureuse, j’étais même très malheureuse.

Ouvrir ce carnet et y lire ces lignes écrites de ma propre main a été comme une déchirure. J’étais partagée entre le sentiment de « merde, c’est moi qui ai écrit ça ? » et « la fille de ce carnet, je ne la connais pas, elle me fait vraiment de la peine ».

Je ne me rappelais pas avoir été autant mal et avoir autant souffert… Les traces écrites sont parfois importantes pour se souvenir de ce que l’on était, de ce que l’on ressentait et pour aider à voir comment nous avons évolué.

Alors, après avoir lu ces lignes plus déchirantes les unes que les autres, je me suis posée 5 minutes et me suis posée la question fatidique…

Suis-je heureuse, aujourd’hui ?

Si je devais à nouveau prendre mon stylo et écrire dans ce carnet, qu’est ce que j’y noterai ?

Que, certes, j’ai de nombreux regrets et certaines douleurs qui m’ont fait noter ces mots si forts dans mon petit carnet alors que j’avais 22 ans, mais aujourd’hui ?

Oui, je suis heureuse.

J’ai très peu d’amis, mais sans aucun doute les meilleurs. Je vis avec une personne que j’aime de tout mon coeur, avec qui je rigole comme jamais personne ne m’a fait rire. Je me lève chaque matin avec le sourire. Je ne manque de rien. J’ai renoué avec certaines personnes qui m’avaient beaucoup trop manqué. J’en ai pardonné d’autres et fait la paix avec. Il me manque que l’épanouissement professionnel et de fonder ma propre famille pour combler définitivement ce bonheur, mais je pense être sur la bonne voie 😉

Alors certes, je n’imaginais pas ma vie telle quelle aujourd’hui.

Je pensais évoluer aux côtés de certaines personnes qui ont décidé de ne plus faire partie de ma vie à ce jour. D’autres m’ont malheureusement été enlevées un peu trop tôt. Et d’autres ont pris probablement de mauvaises décisions et décident de s’écarter de votre chemin. Mais comme je le dis souvent, le meilleur reste toujours à venir, entouré des bonnes personnes : celles qui vous veulent du bien et qui font votre bonheur.

Aujourd’hui, ma seule mission est de continuer à cultiver ce bonheur, en suivant la même ligne, celle que je suis depuis maintenant plus de 2 ans. En faisant les bons choix, en étant moi-même et en m’éloignant des choses toxiques qui peuvent vite ruiner une vie.

Cultivez votre bonheur

Alors si vous aussi vous vous posé un jour la question, ne regardez pas en arrière ou la vie des autres. Aucune vie n’est comparable. Nos envies sont différentes, tout comme nos peines.
Réfléchissez à ce que vous aimeriez pour vous, à ce que vous êtes. Et si vous pensez ne pas être heureux ? Réfléchissez à pourquoi et comment y arriver. Ce n’est pas en restant assis les bras croisé que le bonheur viendra tout seul frapper à votre porte. Le destin, ça se provoque, le bonheur aussi 😉

Et vous, êtes-vous heureux ? Que manque t-il à votre vie pour être complètement heureux ?

signature

No Comments Yet.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *